Sunday, October 29, 2017

Gamer Simple sur Linux … place a la Nostalgie.

Un des plus grand reproche que l’on me fait quand je dis que je suis sous plate-forme linux, c’est que je ne peux pas jouer a un jeux vidéo ou que je ne peux pas installer des jeux vidéos Windows sous Linux.

Il y a quelles que années j’aurais dis “oui”, mais ce n’est plus tout a fait vrai depuis quelles que année. Car maintenant il y a diverses solutions pour y parvenir et qui avec un peu d’huile de coude et de Bidouille, fonctionnent relativement pas mal.

Par exemple grace à Steam et sa volonté de développer sa propre plateforme de jeux (SteamOS) sous linux, Nvidia a vite comblé le retard sur le développement de ses pilotes de cartes Graphiques. On dit même qu’il y a par moment de meilleurs performances sous Linux que sous Windows. Ceci a permis d’accéder a des Jeux Triple « A » tel que ” MAD MAX, RUST ou DIRT “. Bien sure, le catalogue SteamOS n’est pas aussi exhaustif que celui de Windows mais c’est un beau commencement.

De même la plateforme GOG s’ouvre a linux. D’ailleurs je devrais faire une vidéo sur « Forced Showndown »

Mais même si on a pas une machine de guerre avec une grosse carte graphique, il y a possibilité de jouer avec de petit jeux nostalgique grace a des émulations. Ce qui nous fait revenir a notre bonne vieille époque des Amstrad, Amiga, Atari, NES et autre Super NES. Mais voila, on est pas tous familiarisé avec l’arborescence de Linux ou ces fichiers de Configurations.

Donc je vous propose une petite vidéo Tuto sur comment installer l’application « Lutris » et de jouer avec de bon vieux jeux Amiga et Neo-Geo.

lutris-main-window.png

Mes Config’s ?!?

C’est toujours bon a savoir ce que vous possédez. Pour connaître un peux de détail sur mes machines quand j’en ai besoin, j’ai installé un petit soft :” Screenfetch ” qui se trouve dans les dépôts.

Une petite modification dans le script .bashrc et hop, a l’ouverture du terminal ou obtient une belle présentation de la machine.
Ça claque surtout quand vous vous loggez en SSH.

machine principale
principale.png
mon portable
portable.png
mon serveur
serveur.png
raspberry pi
raspberry.png

Bien Choisir sa Distribution

C’est l’élément le plus important car il est dur par après de faire marche arriéré. Ou tout simplement de passé d’une architecture Debian vers Arch et inversement. Et surtout si l’on vient du monde windows, il faut que l’OS offre de bon compromis et de la flexibilité en cas de difficulté lors de problèmes de configuration ou d’installation.

J’ai continuellement zappé entre une debian ou a base de Debian vers une Arch ou a base de Arch a cause des tendances. J’aimais utiliser les nouveaux logiciels Hype du moment mais ceux ci ne se trouvaient pas forcement sur les deux Distributions. Et puis un moment il faut quand même faire un choix et s’y tenir.

Apres observation, je me suis focalisé sur une Distribution a Base de Debian. J’étais déjà habitué a apt-get, aux commandes et a l’arborescence du Système. Mais surtout, mes dernières bidouilles tournaient autour de Debian, sur Ubuntu.

Donc je peux dire que j’ai testé pal mal de distributions et que lorsque l’on veut réellement avoir quelque chose de stable et bien on utilise une Debian ! On aura sur la toile beaucoup plus d’aides de configurations ou de résolutions de problèmes.

En ce qui concerne le Desktop, je reste également sous Debian. J’ai longtemps utilisé Ubuntu pour sa popularité et puis j’ai vite migré vers LinuxMint (une alternative). Ubuntu prenait des voies bizarre par rapport a la communauté. Chaque sortie de nouvelles distributions apportaient apporté des problèmes de compatibilité logiciel ou de dépôts. De plus sur LinuxMint on peut choisir son environnement natif : Mate, KDE, … que du bonheur.

Donc, pour les prochains articles vous étés prévenu. Les scripts et les logiciels sont sur distribution Debian ou a base de Debian.

Bonne future lecture.

Welcome to FlatPress!

This is a sample entry, posted to show you some of the features of FlatPress.

The more tag allows you to create a “jump” between an excerpt and the complete article.

[Read More…]